Que nous réserves l’innovation et le progrès en 2018

2018 sera une année majeure pour la recherche scientifique et les progrès technologiques. Que ce soit dans le domaine médical, de l’astronomie, du vaste sujet de la physique ou encore de la biologie, on s’attend à des avancées sans précédent dans l’histoire de l’humanité.

Le futur est déjà là et des équipes de chercheurs dotées de gros budgets sont motivées afin de faire progresser la science à un niveau supérieur, surtout qu’on peut maintenant compter sur les découvertes scientifiques de pays émergents comme la Chine dans la course folle des innovations allant changer notre destin.

 

L’observation d’un trou noir monstrueux

Il se situe au centre de notre galaxie et est supermassif. L’équipe du Event Horizon Telescope utilisent pas moins de 6 observatoires répartis sur toute la planète afin d’avoir les meilleures points de vue pour en savoir plus sur cet objet céleste énigmatique.

 

De nouveaux indices sur un vieil ADN humain

L’homme de Néandertal et Denisova n’auront sans doute bientôt plus de secret pour les paléontologues. Les recherches en génétique révéleront d’ici peu tous les mystères de nos ancêtres et certaines vont même tracer les origines des peuples.

 

Le test de l’ordinateur quantique

Ce nouveau type de PC réunit tout le savoir-faire de l’informatique et de la physique. Il dit adieu aux traditionnels bits pour faire place à l’utilisation de l’énergie des rayonnements afin d’augmenter la puissance de calcul comme jamais. L’entreprise Google est même très emballée par le développement de ce projet.

 

Une étude géante sur le lien entre santé, gènes et environnement

On la devra à l’U.S. National Institutes of Health elle et portera sur l’observation d’un million d’américains sur le long terme, soit 10 ans. Il y a avait déjà eu des prémices sous l’administration Obama en 2015 avec 12 000 participants. Cette fois-ci, l’échelle est bien plus grande et cette enquête coûtera 4 milliars de dollars en incluant aussi des minorités ethniques jusque-là relativement ignorées.

 

Un nouveau vaccin contre le choléra

Cette pathologie a malheureusement fait son retour en Afrique et au Yemen à cause de l’effondrement sanitaire. Dans ce pays de la péninsule arabique, on parle même d’un million de personnes touchées. C’est pourquoi une nouvelle vaccination est en cours de développement.

 

L’avancée du traitement ARN

C’est une molécule indispensable chez presque tous les êtres vivants. Des médicaments sont en train d’être développés pour tenter de traiter des maladies génétiques sans que ce soit toxique pour l’organisme. Par exemple, le labo Ionis Pharmaceuticals a récemment annoncé que ce genre de thérapie pouvait réduire les effets de la maladie orpheline de Huntington.

 

Des injections contre le Sida

Les produits pour augmenter l’espérance de vie des personnes atteintes du VIH ont été fortement améliorés depuis quelques temps mais ceci induit un mode de vie contraignant et pénible pour elles. Des tests menées sur des singes montrent qu’injecter un certain antirétroviral pourrait faire effet durant 3 mois, en étant aussi préventif et prophylactique chez les gens à risque.

 

La préparation du retour sur la Lune

Le président américain Donald Trump n’a pas caché sa volonté de relancer des missions lunaires, en réaction aux annonces des chinois ou de l’Inde. Certaines sociétés prévoient aussi d’envoyer des rovers pour l’exploration de sa surface et la compagnie SpaceX souhaite concrétiser ses voyages spatiaux pour civils touristes autour de notre satellite.

 

Plus d’informations sur les particules B mesons

Après le boson de Higgs mis en avant par le Grand collisionneur de hadrons du CERN situé en Suisse et en France, l’analyse du comportement du quark b et de l’antiquark vont sans doute remettre en question le modèle standard des physiciens grâce à l’étude nommée « LHC beauty experiment. »

 

Source : http://sciencemag.org/news/2018/01/here-are-stories-will-make-science-headlines-2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *