NanoMap : une nouvelle technologie pour l’autonomie des drones

Le drone est un gadget high tech qui ne cesse de s’améliorer. Le centre de recherche du MIT spécialisé en IA a développé NanoMap, un nouveau logiciel qui permet à ce genre d’engin de voler à une vitesse de 32 km/h dans un environnement dense en évitant les accidents.

Ce programme a été développé par le département des sciences informatiques et de l’intelligence artificielle du MIT nommé CSAIL. Il s’agit d’un système de cartographie adaptable et qui peut faire face à l’incertitude lors d’un trajet.

A l’heure actuelle, les appareils autonomes fonctionnent avec des logiciels comme le SLAM. Ils font des calculs complexes selon des maps existantes afin d’éviter les obstacles comme les arbres, les bâtiments ou encore les lignes électriques. Le risque d’accident, les drones pourraient s’écraser contre une nouvelle construction par exemple.

NanoMap souhaite améliorer cela avec ses algoritmes bien moins rigides. Ils peuvent s’adapter à l’imprévu en sondant la profondeur des choses qui l’entourent. Cette technologie peut chercher dans sa mémoire interne pour anticiper les endroits connus.

La machine consciente accomplit ainsi son voyage avec bien plus de sécurité. Le risque de crash passe de 28 % à seulement 2 % avec ce procédé. Une vidéo de présentation est assez explicite :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *